Le lait FaireFrance vendu au prix juste !

168 producteurs normands écoulent leur production sous cette étiquette équitable. L’assurance d’un revenu correct.
Lundi, à Guilberville, près de Saint-Lô (Manche), les administrateurs FaireFrance remettaient les chèques des dividendes de ventes du lait équitable aux associés : autour de 100 000 € pour les 168 producteurs normands (sur 458 000 € au plan national). « Nous venons de passer le cap des 15 millions de litres lait vendus depuis 2013. FaireFrance est la preuve que les éleveurs peuvent se prendre en charge et avoir un prix rémunérateur de leur lait », a souligné Hubert Marin, administrateur.
 Le concept est simple :« Commercialiser du lait qui couvre tous les coûts de production, des éleveurs en passant par les industriels et les petites, moyennes et grandes surfaces françaises. » C’est possible !

« Sur un litre de lait, le paysan touche 0,44 €, ce qui correspond à un revenu correct : un smic et demi pour soixante heures de travail », calcule Hubert Marin.

Commerce équitable « En 2016, grâce à FaireFrance, 20 % de ma production a été rémunérée au juste prix,confirme Denis Thommerel, producteur ornais. Le prix payé en 2016 par les laiteries était compris entre 0,30 et 0,32 €. Parfois même 0,27 €. »

FaireFrance remercie« les consommateurs qui ont compris que leurs actes d’achats pouvaient faire changer les choses ».

Ce lait, identifiable à sa brique à la vache bleu-blanc-rouge, est« commercialisé au prix conseillé de 0,99 €, dans les grandes et moyennes surfaces qui jouent le jeu du commerce équitable ».