#FaireFrance Equitable et connecté !

La marque de lait équitable créée en 2013 par des éleveurs séduit le consommateur. 15 000 000 de litres de lait ont été consommés depuis la création de FaireFrance jusqu’à aujourd’hui. Une campagne de communication réalisée par des étudiants renforce aujourd’hui la réussite du projet. Quand FaireFrance donne de la voix à son lait équitable, ça fait du bruit !
Un lait bleu-blanc-rouge
Plus de 500 éleveurs de toute la France ont adhéré à FaireFrance pour redonner de la valeur ajoutée à leur travail. Produire 1 litre de lait leur coûte en moyenne 45 centimes d’€ alors qu’il est acheté en moyenne 31 centimes d’€ par les laiteries industrielles. La brique de lait FaireFrance, vendue à 99 centimes d’€ le litre assure un revenu plus juste aux éleveurs, « et 10 centimes d’reversés par brique de lait vendu, explique Jean-Luc Pruvot, le président de FaireFrance, éleveur laitier dans l’Aisne. Nous voulons défendre notre lait, un produit de terroir français qualitatif, sans le brader, et garantir le développement durable d’une agriculture familiale. En Nord-Pas de Calais, 33 éleveurs gagnent aujourd’hui mieux leur vie qu’hier grâce à FaireFrance. »

#Justine, la vache tricolore star des réseaux sociaux

La clé du succès c’est aussi une communication percutante. Grâce à un partenariat avec des étudiants de l’école Télécom Sud Paris, FaireFrance se fait connaître avec dynamisme et humour. Corinne Truche, professeur et responsable pédagogique du Groupe GATE (Gestion et apprentissage du travail en équipe) raconte cette aventure. 

Comment vos étudiants ont connu FaireFrance ? Par un élève qui avait déjà mis en place un projet avec Jean-Luc Pruvot l’année dernière. Le projet Drink’INT (INT pour Institut National des Communications) avait permis aux étudiants de notre campus d’être livrés en lait FaireFrance (840 litres de lait). Nous avons continué à travailler ensemble autour d’Eger’INT, un projet d’un an pour accroître la notoriété de la marque FaireFrance.

Qu’est ce qui a séduit les étudiants ? C’est un partenariat gagnant-gagnant depuis le début grâce à la rencontre improbable d’éleveurs laitiers et de futurs ingénieurs ! Nos étudiants devaient se positionner sur un projet correspondant à la catégorie d’étude « citoyenneté ». Ils se sentent concernés par cette cause et ils voulaient y contribuer avec leur maîtrise de la technique et du numérique.

Qu’avez-vous réalisé ensemble ? Une campagne de communication via les réseaux sociaux (Facebook et Twitter #Justine) et des affiches. Les étudiants ont incarné le concept FaireFrance à travers une égérie (d’où Eger’INT !). Ils sont allés à la rencontre des éleveurs laitiers et leur famille pour réaliser une campagne photos. Deux petites filles en particulier incarnent les valeurs d’authenticité et d’avenir de FaireFrance (voir l’affiche). Un autre projet, MILK’INT a permis de créer des recettes de beurre et de yaourts pour proposer des voies de diversification à la marque. Présentés au Salon International de l’agriculture Porte de Versailles, ces produits ont eu beaucoup de succès. Croiser la sphère estudiantine et professionnelle est vraiment source d’enrichissement et de progrès.

http://www.lavoixdunord.fr/184482/article/2017-06-29/fairefrance-equitable-et-connecte